DSC02582.jpg

PHOTOGRAPHE

Ensemble naviguons sur les flux de l'humanité et questionnons notre regard sur ces paysages que l'on transforme, en révélant nos traces, celles de l'anthropocène :

Mon travail photographique est une invitation à parcourir et comprendre les Paysages Pluriels  !

Depuis 2010 j'explore friches industrielles et territoires du bout du monde, afin de mettre en lumière le concept des Flux Organicistes.

Paysages

Nos paysages sont les témoins des transformations naturelles de l'environnement. A travers les yeux des hommes le paysage est une conception anthropocentrée : bien de consommation, les relations que nous entretenons avec la nature doivent elles se réduire aux activités de loisirs ?

DSC02462.jpg
DSC02487.jpg

Flux

La Terre subit son premier changement climatique d'origine anthropique. La mécanique de l'anthropocène se caractérise par la faculté de l'humain à transformer son territoire sous l'effet des flux organicistes : il s'agit d'un phénomène de terraformation.

EMPREINTES

À la différence des autres habitants de la planète, nous occupons, utilisons et marquons notre habitat d’empreintes visibles et invisibles, parfois irréversibles. Ce qui nous semble endémique n'est-il pas du seul fait de l'activité humaine ?

A_PAYSAGE_04.JPG