Chapitre 2 :

Défrichage Photographique

Torture Ouvrière

Friche SNCF,

port de Dunkerque

2011

Dès mon arrivée dans la ville portuaire de Dunkerque, en 2010, j'ai été frappé par l'abondance des friches industrielles, voyant en elles les déchets de nos sociétés qui sont portées par le consumérisme, aux dépens de l'environnement.

Ces lieux sont des Stigmates ; les résidus du marché : les entreprises transforment de la matière brute en une économie déshumanisante pour l'ouvrier, devenu lui-même une matière première à transformer, puis, à jeter.

Paysage Industriel

Zone industrialo-portuaire,

Dunkerque

2011

Paysage Industriel

Zone industrialo-portuaire,

Dunkerque

2011

Paysage Industriel

Zone industrialo-portuaire,

Dunkerque

2011

Abandon Social

Sous un pont, zone industrialo-portuaire,

Dunkerque

2011

De l'Autre Côté

de la Rue 

Friche industrielle,

port de Boulogne-sur-mer

2018

En 2018, Emmanuel Macron est formel : il suffit de traverser la rue pour trouver du travail.

J'ai répondu à cette affirmation par l'image et la performance : dans un périmètre restreint de la zone industrielle de Boulogne-sur-mer, j'ai photographié l'intérieur des friches qui jonchent le bord des trottoirs.

De l'Autre Côté

de la Rue 

Friche industrielle,

port de Boulogne-sur-mer

2018

De l'Autre Côté

de la Rue 

Friche industrielle,

port de Boulogne-sur-mer

2018

De l'Autre Côté

de la Rue 

Friche industrielle,

port de Boulogne-sur-mer

2018

Agriculteurs Oubliés

Ferme abandonnée,

prêt de Boulogne-sur-mer

2013

Pour une profession frappée par la solitude des exploitants, les conditions de vie difficiles, mais aussi les difficultés financières récurrentes, la Mutualité sociale agricole dénombre plus de 2 suicides par jour en moyenne chez les agriculteurs, exploitants et salariés. Soit 12,6% de plus que la moyenne des autres professions. Ce chiffre explose chez les agriculteurs les plus pauvres (57% chez les bénéficiaires de la CMU). Deux activités sont particulièrement touchées : les éleveurs bovins et les producteurs laitiers.

Agriculteurs Oubliés

Ferme abandonnée,

prêt de Boulogne-sur-mer

2013

Agriculteurs Oubliés

Ferme abandonnée,

prêt de Boulogne-sur-Mer

2013

Agriculteurs Oubliés

Ferme abandonnée,

prêt de Boulogne-sur-Mer

2013

Agriculteurs Oubliés

Ferme abandonnée,

prêt de Boulogne-sur-Mer

2013

Scarecrow

Côte d'Opale

2013

La "Ferme France" a perdu plus de 600.000 ha de surface agricole utile (SAU) ces dix dernières années - un chiffre en corrélation avec celui de la bétonisation du territoire national.

Cette série est née de la volonté de croiser les mondes, entre celui de l'agriculteur abandonné et l'image de sa profession que s'en est faite la population urbanisée française. L'épouvantail est un outil qui sert à la protection des récoltes ; son anthropomorphisme tranche avec la déshumanisation de l'industrie agro-alimentaire et l'aliénation de l'identité des ouvriers, industriels et agricoles.

Dans la culture populaire, l'épouvantail est associé à l'effroi. La sociologue Françoise Duvigaud en parle comme d'un "objet carrefour", un "phénomène social total".

Scarecrow

Côte d'Opale

2013

Scarecrow

Côte d'Opale

2013

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2016

Les Usines Fagor-Brandt ont fermé leurs portes en 2015. Des suites de la délocalisation de la production en Pologne, puis de la vente des usines à la CIAPEM jusqu'au dépôt de bilan prononcé par Cenntro Motors (entreprise sino-américaine), prêt de 400 personnes perdirent leur emploi. Je me suis efforcé à documenter les traces de cette activité en péril : à la manière d'un archéologue qui met en lumière la vie d'une civilisation disparue, chaque objet oublié apparaît comme une trace patrimoniale. Malgré le tabou et le silence médiatique, les anciens salariés des Usines Fagor témoignent de la perte de leurs collègues, certains s'étant suicidés après leur licenciement.

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2016

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2017

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2017

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2016

Défrichage Photographique

Usines Fagor-Brandt,

Lyon

2016

En lisière de ce focus sur le monde de l'industrie et de la production, se développe un regard critique sur l'appropriation des ressources naturelles par une poignée d'individus ayant instauré une forme contemporaine d'esclavagisme ; un soft power économique aliénant le consommateur / producteur, aux dépends de son environnement naturel....

Fluxus

Organico

Friche portuaire,

San Antonio Oeste, Argentine

2015

Après ces expériences vécues dans les ports de Dunkerque et Boulogne-sur-mer, puis au cœur des célèbres Usines Fagor-Brandt à Lyon, ces travaux nous amènent à théoriser l'existence de ces friches : parfaits symboles de la mondialisation, les friches industrielles sont la représentation de l'influence des flux de marchandises, des flux économiques mais également humains, soit l'existence de "flux organicistes" et leurs conséquences tant sociales que environnementales ; elles représentent la mutation des territoires à l'ère de l'anthropocène.

Chapitre 3 :

Fluxus Organico

Par le biais de plusieurs résidences artistiques en Amérique du Sud, ce projet collectif illustre les "Flux Organicistes" à l'origine des transformations des territoires dans le monde et du métissage culturel. 

Chapitre 1 :

Paysages Pluriels

En France et à travers l'Europe, ce reportage photographique dresse le portrait des paysages naturels qui portent les stigmates de l'activité humaine et des échanges globalisés : les paysages pluriels.

 

Coutable Nicolas 2020, Lyon (Fr)

nicolas.coutable@gmail.com

  • Noir Icône Instagram